Tendancespublicitaires

24 mars 2014

Le « real » Advertising

Classé sous tendances pub — tendancespublicitaires @ 0 h 27 min

 

La fin des paillettes, le début du « real » Avertising ?

Le temps du « celebrity Marketing » serait-il obsolète ?
On se souvient tous du « Nespresso What Else? » de George Clooney, des publicités L’oréal avec Eva Longoria, ou encore de Nicole Kidman pour Chanel n°5.

Mais que veut vraiment le consommateur ? Acheter un produit avec l’espoir de ressembler à sa célébrité préféré ? Ou acheter un produit qui correspond à ses attentes ? Avec des égéries inconnues, qui ont les mêmes défaut que lui, la même personnalité ?

Les marques prônent de plus en plus le fait d’être unique, juste parce qu’on est soi-même :

L’exemple de Meetic:
« les gens n’attendent que vous »

Image de prévisualisation YouTube

Plusieurs marques ont sauté le pas, et on remplacé le « Celebrity Marketing » par ce qu’on pourrait appeler le « Consummer Marketing » Une image de marque en adéquation avec la réalité du consommateur, car c’est lui qui en fait la promotion.

l’exemple de LU:

Image de prévisualisation YouTube

 

Qu’elle soit adopté ou non, cette tendance rend la marque humaine et est apprécié par le consommateur. Dans tous les cas, elle ne peut qu’être positive pour l’image de la marque, qui se montre à l’écoute des attentes du consommateur.

24 février 2014

La publicité interactive

Classé sous tendances pub — tendancespublicitaires @ 19 h 07 min

La publicité interactive, Qu’est c’est ? 

La publicité interactive est un message audiovisuel qui permet a consommateur d’interagir avec celle-ci en temps réel. Ludique, elle se présente presque comme un jeu pour celui qui l’utilise.
Elle fait usage des nouvelles technologies, ce qui est agréable pour le consommateur, et lui fait passer un bon moment.
Il est donc dans de bonnes conditions pour mémoriser cette publicité.

L’opinion pour ces publicités est souvent positive. Ceci est surement dû au côté I-Tech et innovant.

Quelques chiffres sur lav publicité interactive:

fév 2014// Chaque foyer FR comptait en 2013 6,5 écrans en moyenne, utilisés les uns après les autres ou simultanément, (Médiamétrie). En nov 2013, 82% de Français connectés, dont 2,8% que depuis un mobile, la majorité (51,9%) se connectent indifféremment depuis le fixe comme le mobile. Avec +105% en 1 an, de + en+ de tablettes dans les foyers (8 millions), notamment grâce aux low-cost

L’exemple de Kia qui nous transforme en tennisman avec sa publicité interactive Game On

Image de prévisualisation YouTube

rendre active une page de magazine: l’exemple de Motorola

Image de prévisualisation YouTube

la publicité interactive chez Orange:

carte_voeux_interactive_orange

Une tendance qui ne date pas de 2014, mais qui ne cesse de se développer.
Orange montre ici un champ d’ouverture possible vers le futur, en connectant écran
de télé, écran d’ordinateur et écran de Smartphone.
Les études actuelles montrent que la plupart des consommateurs utilisent plusieurs écran
en même temps. Belle innovation  pour Orange qui a su viser les nouvelles attentes des
consommateurs.
Allons nous vers une publicité interactive ultra connectée ?

Tendance à suivre dans les prochains mois.

 

10 février 2014

le Brand content

Classé sous tendances pub — tendancespublicitaires @ 18 h 00 min

Qu’est ce que le Brand Content ? Comment est-il utilisé par les marques ?

Le brand content, selon la définition du glossaire Marketing:

Contenu éditorial créé ou largement influencé par une marque. La marque ne se contente pas de parrainer ou d’utiliser un contenu préexistant, mais assume jusqu’au bout un vrai rôle d’éditeur, finance et fabrique un contenu souvent à partir de son propre fonds. Les marques dont l’offre de brand content est suffisamment étoffée deviennent des marques médias.

Pour qu’une marque soit visible aujourd’hui, elle doit se démarquer.  La publicité à elle seule ne suffit plus, il faut de la création de contenu.
L’objectif aujourd’hui, est de créer une réelle image de marque. Les consommateurs ne doivent pas acheter le produit, mais la marque de se produit. Il doivent aimer, comprendre et adhérer à l’univers que la marque donne d’elle même.
La marque n’est alors plus une institution, mais une personne réelle, que l’on aime pour ses qualités, pour ce qu’elle nous apporte dans la vie quotidienne.

Les différents supports de Brand content:

On distingue 3 grandes sortes de Brand content:

  • le contenue informationnel
  • le contenu de découverte
  • le contenu de divertissement

 

La marque pionnière du Brand Content est bien spur red bull. Red Bull ne communique jamais sur son produit mais sur elle même. Elle a réussit à véhiculer son image de marque, et quand on achète une cannette, ce n’est pas la boisson que l’on achète, mais réellement l’image de Red Bull.
Red Bull possède sa propre chaîne Tv sur internet, son propre label sportif et même de véritables équipes sportives. Elle s’est donc approprié l’univers du sport extrême.

L’exemple de Red Bull Stratos en partenariat avec Go pro: le plus gros buzz de la marque:

Image de prévisualisation YouTube

L’application « Radar for Goods » de Coca Cola par l’agence roumaine Mc Cain :

Image de prévisualisation YouTube

La collaboration ingénieuse entre le CIC et le blogueur connut de tous Cyprien pour un brand content ludique et efficace:

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

27 janvier 2014

Native Advertising

Classé sous tendances pub — tendancespublicitaires @ 14 h 45 min

Le native Advertising, qu’est ce que c’est ?

Le Native Advertising est une publicité en ligne qui a pour but d’attirer le consommateur, afin de le ramener vers le site internet de la marque.

Son objectif est donc de « tromper » le consommateur, en s’adaptant autant par la forme que pas le contenu au média parcourut par l’internaute.

L’objective du Native Advertising est de rendre la publicité moins intruisive, afin d’attirer l’attention du consommateur.
Notre société est de plus en plus connecté sur Internet, et la publicité ordinaire sur Internet ne fonctionne que partiellement. Il faut donc trouver de nouvelles techniques pour attirer le consommateur.

Les principes du Natives Advertising :

Etre ludique

Proposer un contenu intéréseent et adapté au lecteur

S’adapter au média utilisé

Etre clairement indiqué comme « sponsorisé » (même si parfois, il est difficle de se rendre compte que c’est de la publicité)

Les limites du Native Advertising :

Comme c’est un  phénomène récent, il n’existe pas encore de règlementation précise à ce sujet.
Le Native Advertising pose également la question de la transparence de la publicité : le consommateur ne doit pas être trompé par celle-ci.

L’exemple de Samsung et de son Native Advertising :

Pour vendre sa nouvelle imprimante auprès des professionnels, Samsung a décidé d’utiliser le Native Advertising : Pour cela, elle a publié de Septembre à Décembre 2013, 16 articles sur des site spécialisé, dans une rubriqué indiqué comme étant du sponsoring, mais qui se fond dans la masse des différents sites.

Les résultats sont positif : Samsung a eu 67 000 visite sur les articles, le temps moyen passé par article était de deux minutes (ils ont donc été lu)  et elle a compté 800 partages sur les réseaux sociaux.
Le Native Advertising est donc une tendance à suivre, car elle s’avère efficace, afin de pallier au non efficacité des publicités pop up qui agacent le consommateur.

 

 

Blog du niveau intermédiaire |
Reelnew |
coachingmeteo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leshoguesbaron
| Nonauxmensongesdusnes
| Cabannesautrement